Qui sommes nous ?

Une maison familiale depuis 3 générations.

Nous avons créé le gîte Kalinka pour valoriser et faire vivre cette grande maison familiale. Sur la base du travail des générations précédentes nous avons essayé d’y apporter un équipement de qualité, du confort et une décoration soignée.


Pourquoi Kalinka ?

Pépé « Did » avait une relation sentimentale avec les arbres qu’il plantait. En souvenir de son Ukraine natale il y avait autour de la maison non seulement des chênes, qui portaient des noms de poètes, mais aussi cet arbuste à fruits rouges, l’obier, qu’on nomme affectueusement « Kalinka » dans la célèbre chanson russe.


« Pépé Did »

Jakiv Vozniak (1890 – 1984), paysan de la plaine d’Odessa, avait dû quitter ses terres en Ukraine dans les années 1920. Travailleur infatigable il s’était créé une nouvelle existence dans la montagne drômoise. En 1951 il a acheté la maison de Vercheny, ainsi qu’une partie de la propriété dont il s’occupait en tant que fermier. Son rêve : y accueillir plein de compatriotes…


« Babka »

Natacha, la fille de Pépé Did, enseignante à la retraite, vit une partie de l’année dans la propriété.


« Sandra & Paul »

Alexandra, sa petite-fille vit avec sa famille à Die (à 18 km de Vercheny). Très attachée à sa maison de Vercheny elle a imaginé l’aménagement, choisi la décoration et mis la main à la pâte… en embauchant toute sa famille ! C’est elle qui gère et entretient le gîte pour vous y accueillir. Paul, son mari, d’origine allemande, a travaillé pendant 20 ans dans le développement et l’animation touristique du Diois. Aujourd’hui il est chauffeur d’autocars… et conjoint collaborateur au gîte.


Nos choix écologiques :

Nous avons opté pour une chaudière à bois déchiqueté, qui valorise le bois de la région. Notre fournisseur se trouve dans le village voisin.
La salle de loisirs de la vieille maison et les chambres du 1er étage ont un chauffage basse température par le sol.

Pour l’isolation nous avons essentiellement utilisé des matériaux écologiques : ouate de cellulose, fibre de bois, paille de lavande…
Un nouveau chauffe-eaux mixte (solaire et bois) est en service depuis le printemps 2010.